Google

User Profile
Tanavolahy S...
Male
Sambava, SAV...

 
Category
 
la vanille de Madagascar 
l'artisanat de SAVA de Madagascar 
le tourisme � SAVA de Madagascar 
 
Recent Entries
 
Archives
 
Links
 
Visitors

You have 335656 hits.

 
Latest Comments
 
Navigation


 
Posted By Tanavolahy Sambava
 Antaimby nord

 RN5, Antaimby Nord

 .

Un beau jour de cette année 2013 cependant, le Chef de District, le Maire, le Commissaire de Police accompagnés du Chef de Fokontany et de son adjoint, ainsi que du grand patron milliardaire, ont effectué une "descente"  inopinée sur le même lieu, notifiant les occupants qu'ils seront expulsés dans le plus bref délai, sous prétexte que le propriétaire de la propriété de l'autre coté de la clôture va construire un bâtiment valant plusieurs milliards d'Ar.

 

Les concernés refusent de nouveau et déclarent qu'ils ne quitteront le lieu que quand ils en obtiendront compensation, selon la promesse de Mr. Le Maire auparavant. Quelques jours plus tard, ils sont de nouveau, convoqués, mais cette fois-ci au bureau du Maire

  

 A l'heure convenue, le Chef de District est venu en personne pour assister le Maire et tous les deux à tour de rôle, font leur « exposé des motifs » pour convaincre ces marchands à détruire leurs constructions et déménager vers un vieux bâtiment, en dehors de toute circulation, abandonné depuis des décennies et totalement inapproprié pour l'exercice de leurs activités. Cette fois-ci, le motif d'expulsion n'a plus rien à voir avec le milliardaire mais pour la sécurité de la circulation, alors que parmi toutes les occupations d'emprise routière allant d'une extrémité de la ville à une autre, la construction des pavillons concernés est la plus réglementaire car, effectuée suivant un plan imposé par la Commune Urbaine et la moins gênante pour la circulation.

 Encore une fois les marchands ont refusé et en plus, ils ont rédigé un long communiqué, faisant référence à leur ancienne plainte classée sans suite et menaçant de renouveler celle-ci, cette fois-ci avec en plus, les motifs de "rétention de dossier" et "entrave à la justice". Une copie du communiqué est remise à chaque radio locale et une autre copie est envoyée au BIANCO. Aucune radio n’a accepté de diffuser le communiqué, arguant qu’il vise trop directement les hauts responsables.

 Bizarrement, à l'expiration du délai imposé, rien ne se passe. Sauf une note signée par le Maire pour ordonner aux marchands de détruire leurs pavillons et débarrasser les lieux avant une semaine, pour encore une fois un nouveau motif: "la construction d'un canal d'évacuation d'eaux usées". Uniquement sur cette partie litigeuse… .Le délai d'une semaine est passé depuis deux jours et, ...toujours rien. Dire que les commerçants ont convenu de se léver tôt ce jour-là pour attendre de pieds fermes l'équipe de la Commune Urbaine censée executer l'expulsion. Le communiqué non radiodiffusé qui a été probablement rapporté discrètement aux responsables visés a-t-il fait réfléchir quelques uns ou c'est le courrier adressé au BIANCO qui a produit son effet.  Dans tous les cas, les marchands des pavillons RN5 d'Antaimby Nord affirment haut et fort être prêts à aller jusqu'au bout et attendent en restant imperturbables. Quel nouveau scénario pour demain ? WAIT AND SEE


Bureau de la Région SAVA

 Bureau de la Région de SAVA

 

 


 
0 Comment(s):
No Comments are found for this entry.
Add a new comment using the form below.

 
Leave a Comment:
Name: * Email: *
Home Page URL:
Comment: *
   char left.

re-generate
Enter the text shown in the image on the left: *
 Remember Me?
* fields are requried